blog Action Day 2014

Blog Action Day, contre les inégalités

Posted on

Pour la deuxième fois, je participe au Blog Action Day qui est un évènement planétaire qui rassemble des blogueurs de différents pays sur un sujet d’importance mondiale. Les inégalités, c’est le thème de cette journée du 16 octobre 2014.
Les sujets du Blog action Day ont pu tourner autour de l’eau, le changement climatique, la pauvreté, de l’alimentation, des droits de l’homme, cette année c’est sur les inégalités que les blogueurs planchent pour non seulement attirer l’attention sur cette question, mais aussi lutter contre l’injustice .
Des inégalités il y en a partout dans le monde, malgré la déclaration universelle des droits de l’homme de 1789 qui dans son préambule reconnait la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine. Cette déclaration dispose que : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. » D’autres textes : chartes, conventions, lois, décrets de par le monde et les pays devraient permettre de bâtir un monde de justice et d’égalité, mais le constat est bien amer pour moi.
Nos vies n’ont pas la même valeur. Un Malien enlevé dans notre si grand Nord instable… c’est à peine si vous en entendez parler dans la presse nationale – ne parlons pas de la presse internationale- nous en avons eu l’exemple avec l’enlèvement de 5 travailleurs du CICR entre la poudrière Kidal et Gao en février 2014. La réaction n’aurait certainement pas été la même si les victimes étaient des personne d’une autre nationalité – je ne vais pas dire de Blancs pour ne pas avoir de propos racistes- le genre, le sexe, la couleur de la peau, la nationalité, le compte en banque, même le passeport sont des sujets criants d’inégalité.
Je ne sais pas ce que cela ferait naitre en vous, mais pour moi c’est un sentiment d’inégalité dans l’appréciation de la valeur des vies humaines.
J’ai le même ressenti concernant l’égalité des chances au Mali où je vis, plus qu’ailleurs, ce ne sont que des mots sans valeur.
Nous Maliens, serions tous égaux devant la loi, mais quand je suis rentrée au bercail, personne n’a pu m’expliquer pourquoi les enfants des Maliens de l’extérieur, qui rentrent pour poursuivre leurs études n’ont pas droit à la bourse d’étude. Pire, ils ont voulu me faire payer les mêmes frais de scolarité que les étudiants étrangers… 250.000 F CFA au lieu de 5000 F CFA.
Dans notre société, chaque fois que tu tournes le regard, ce sont des inégalités qui se jettent à tes yeux, pas besoin de lunettes pour les voir, mais ceux qui sont du bon côté de la ligne de démarcation se munissent de lunettes de bois.

 

Advertisements